Chat qui tousse

Toux chez le chat

Par Vetissimo 3 à lire

La toux est une expulsion violente d’air provenant de l’appareil respiratoire, produisant un bruit caractéristique. Elle peut être volontaire ou réflexe, causée par une irritation ou inflammation du pharynx, larynx, trachée, bronches ou poumons. Elle peut également être due à des affections des plèvres, du péricarde, du diaphragme ou du médiastin. La toux peut parfois se terminer par un effort vomitif et doit être distinguée des éternuements ou du reverse sneezing.

La toux chez le chat est un symptôme indiquant une cause sous-jacente qui doit être diagnostiquée pour un traitement approprié.

Causes

Les causes de la toux chez le chat peuvent être variées et affecter différentes parties de l’appareil respiratoire :

  • Maladies allergiques : pharyngite, laryngite, trachéite, bronchite, avec la bronchite chronique (ou asthme) étant une cause fréquente. Cette allergie est souvent due à des allergènes environnementaux (pollens, acariens, poussières, fumée de cigarette) provoquant une bronchoconstriction et une production de mucosités.
  • Causes traumatiques ou mécaniques : corps étranger, anomalie de la trachée, compression mécanique par un élément externe (ganglion, cœur volumineux).
  • Causes tumorales : tumeurs primaires ou métastases affectant l’appareil respiratoire.
  • Causes cardiovasculaires : maladies cardiaques provoquant une toux par volumineux cœur, thromboembolie pulmonaire ou œdème pulmonaire.
  • Causes infectieuses :
    • Virales ou bactériennes : agents infectieux du « Coryza » causant une inflammation respiratoire, souvent compliquée par une surinfection bactérienne.
    • Parasites : Aelurostrongylose, Larva migrans (Toxocarose, Strongyloïdose), Dirofilariose, Toxoplasmose.
    • Fongiques : infections par des champignons comme Aspergillus.
A lire aussi :  Lait pour chaton

Symptômes

La toux peut varier selon la cause, la sévérité et la localisation :

  • Sèche ou grasse
  • Unique ou en quintes
  • Nocturne ou diurne
  • Déclenchée par l’alimentation, la boisson ou le stress
  • Saisonnière
  • Accompagnée d’autres symptômes : éternuements, difficultés respiratoires, abattement

Diagnostic

Le diagnostic commence par un examen clinique général et une auscultation du cœur et des poumons. Des radiographies thoraciques sont souvent nécessaires pour orienter le diagnostic. D’autres examens complémentaires peuvent inclure :

  • Prises de sang
  • Analyse de selles pour rechercher des parasites
  • Électrocardiogramme et échographie cardiaque
  • Fibroscopie respiratoire*
  • Lavage trachéal ou broncho-alvéolaire* pour des prélèvements
  • Scanner des poumons*
  • Ponctions sous contrôle échographique des anomalies détectées*

Ces examens ne sont pas tous nécessaires dès que votre chat tousse. Votre vétérinaire vous conseillera selon le cas. Certains examens marqués d’un * nécessitent une anesthésie générale.

Traitement de la toux chez le chat

Le traitement dépend de la cause identifiée. Il peut inclure des antibiotiques, anti-inflammatoires, antiparasitaires, corticoïdes, interventions chirurgicales ou chimiothérapie. Les antitussifs existent, mais leur utilisation doit être prudente et sous supervision vétérinaire.

Conclusion

La toux chez le chat est un symptôme fréquent nécessitant une consultation vétérinaire. Le diagnostic peut nécessiter des examens complémentaires variés. La prise en charge initiale est souvent basée sur des suppositions cliniques, mais des examens approfondis sont indispensables en cas d’échec du traitement.

A lire aussi :  L’occlusion chez le chat
Partager cet article
Ajouter un commentaire