Vomissements Chien

Vomissements de sang chez le chien

Par Vetissimo 4 à lire

L’hématémèse est le terme médical désignant la présence de sang dans les vomissements. Ce phénomène peut être visible lorsque la quantité de sang est suffisante. Le sang peut apparaître sous forme de petites traces ou en quantités plus importantes, et être rouge vif ou brunâtre s’il est partiellement digéré. Le plus souvent, ce symptôme indique des saignements dans la partie supérieure du tube digestif, allant de l’estomac à la gueule. Plusieurs conditions peuvent en être responsables, selon l’âge et l’état de santé du chien.

Origines des vomissements de sang

Les causes des vomissements de sang peuvent être variées en fonction de l’origine du saignement :

  • Tube digestif : Les saignements peuvent provenir de l’œsophage ou de l’estomac en cas de maladies inflammatoires (œsophagite, gastrite), d’ulcères, de lésions dues à un traumatisme, à un corps étranger, à certains médicaments ou à des parasites.
  • Gueule : Un saignement au niveau des dents, de la langue, des gencives ou du palais peut entraîner la présence de sang dans les vomissements.
  • Système respiratoire : Les saignements des poumons, des bronches ou de la trachée peuvent être avalés par le chien et apparaître ensuite dans les vomissements.
  • Maladies systémiques : Des troubles de la coagulation sanguine, des affections hépatiques ou des intoxications peuvent provoquer une hématémèse.
A lire aussi :  Maladie de Lyme chez le chien

Symptômes associés

Selon la cause, d’autres symptômes peuvent accompagner les vomissements de sang :

  • Causes digestives : Perte d’appétit, douleurs abdominales, diarrhées, déshydratation et présence de sang digéré dans les selles (méléna).
  • Problèmes bucco-dentaires : Hypersalivation, douleurs lors de la prise alimentaire, mauvaise haleine et mauvais état bucco-dentaire.
  • Affections respiratoires : Toux, essoufflement et signes d’insuffisance cardiaque.
  • Troubles de la coagulation : Saignements sur la peau et les muqueuses, dans les selles, les urines, ou les narines. Une anémie peut survenir en cas de pertes sanguines importantes ou prolongées.

Diagnostic

Tout d’abord, le diagnostic repose sur les antécédents et les symptômes associés à l’hématémèse : l’âge de l’animal, son régime alimentaire, d’éventuels antécédents de traumatisme, gastro-entérites à répétition, les traitement en cours, etc. Le vétérinaire complète ces éléments par un examen clinique du chien. Il peut ainsi déceler d’éventuels autres signes cliniques pour l’aider à préciser l’origine du sang. En fonction de ces différents éléments, il peut être amené à faire des examens complémentaires : prise de sang, radiographies, analyse d’urine ou de selles. Une endoscopie peut être parfois nécessaire.

Traitement et pronostic

Le traitement dépend de la cause de l’hématémèse et de la gravité de l’état du chien. Un traitement anti-vomitif est souvent prescrit pour stopper les vomissements, associé à un pansement gastrique. D’autres traitements peuvent être ajoutés : anti-diarrhéiques, antiacides. Si une maladie cardio-respiratoire ou bucco-dentaire est diagnostiquée, un traitement spécifique sera mis en place. En cas de besoin, une hospitalisation avec perfusion, voire transfusion, peut être nécessaire.

A lire aussi :  Intoxication au raisin chez le chien

Prévention

Pour éviter les récidives en cas de troubles digestifs, un régime diététique spécifique peut être recommandé. L’hématémèse est toujours un symptôme sérieux et doit être pris en charge rapidement. En cas de vomissements fréquents, et surtout s’ils contiennent du sang, il est essentiel de consulter un vétérinaire sans délai.

Partager cet article
Ajouter un commentaire