Vomissements bilieux chez le chat

Par Vetissimo 4 à lire

Les chats, même en bonne santé, peuvent parfois vomir. Contrairement à la régurgitation, qui est passive, le vomissement est un acte actif d’expulsion du contenu digestif par la bouche. Les causes de ces vomissements peuvent varier, et leur fréquence et contenu peuvent aider le vétérinaire à déterminer leur gravité. Les vomissements bilieux, contenant de la bile ou du sang, sont particulièrement préoccupants et nécessitent une consultation vétérinaire, surtout s’ils sont fréquents.

Qu’est-ce que la bile ?

La bile est un liquide jaune-verdâtre produit par le foie et stocké dans la vésicule biliaire. Lors de l’ingestion de nourriture, elle est libérée dans l’intestin grêle via le canal cholédoque pour aider à la digestion des graisses. Elle contient des sels biliaires essentiels pour l’émulsification des lipides et l’élimination de certaines toxines, qui sont ensuite excrétées dans les selles.

Causes des vomissements bilieux

Les vomissements bilieux chez le chat sont rares et sont généralement causés par un reflux de bile dans l’estomac, entraînant une irritation et une inflammation. Ce phénomène se produit souvent lorsque l’estomac est vide pendant de longues périodes, ce qui est fréquent chez les chats nourris une ou deux fois par jour. Des maladies affectant la motilité gastro-intestinale ou des obstructions peuvent également en être la cause, nécessitant une consultation vétérinaire.

A lire aussi :  Pourquoi mon chat bave-t-il autant ?

Symptômes

Les vomissements bilieux présentent certaines caractéristiques spécifiques :

  • Contenu liquide jaune ou verdâtre
  • Surviennent généralement longtemps après les repas, souvent le matin ou tard le soir
  • Plus fréquents chez les chats nourris une fois par jour

Ces vomissements peuvent être accompagnés de symptômes gastro-intestinaux tels que :

  • Nausées
  • Perte d’appétit
  • Douleurs abdominales
  • Perte de poids, surtout si les vomissements sont chroniques

Diagnostic

Pour diagnostiquer les vomissements bilieux, le vétérinaire s’appuiera sur l’historique alimentaire du chat et les caractéristiques des vomissements (apparence, fréquence, moment d’apparition). Des examens complémentaires, tels que des radiographies, des échographies et des analyses de sang, peuvent être nécessaires pour écarter des maladies gastro-intestinales ou des obstructions. Dans certains cas, une endoscopie digestive peut être envisagée.

Traitement

Si aucune maladie sous-jacente n’est trouvée, le pronostic est généralement bon. Le traitement des vomissements bilieux repose sur l’amélioration des pratiques alimentaires et l’administration de médicaments symptomatiques. Voici quelques recommandations :

  • Fractionner les repas en plusieurs petites portions réparties sur la journée et la nuit pour éviter que l’estomac reste vide trop longtemps.
  • Utiliser des distributeurs automatiques de nourriture pour maintenir des repas réguliers, surtout en cas d’absence prolongée.
  • Opter pour une alimentation humide en partie pour assurer une bonne hydratation, surtout chez les chats avec des vomissements chroniques.
  • Placer plusieurs gamelles d’eau et de nourriture dans des endroits calmes et accessibles pour permettre au chat de manger et boire à volonté.
  • Renouveler régulièrement les aliments pour éviter leur oxydation.
  • Prescrire des médicaments favorisant la vidange gastrique et la motilité intestinale pour prévenir le reflux biliaire.
  • Utiliser des anti-acides pour réduire la production de sécrétions gastriques et diminuer l’irritation de l’estomac.
  • Administrer des antiémétiques, des pansements gastriques et des antispasmodiques pour gérer les symptômes associés.
A lire aussi :  Sang dans les urines chez le chat
Partager cet article
Ajouter un commentaire