Chat deshydraté

Déshydratation chez le Chat

Par Vetissimo 7 à lire

La déshydratation chez le chat peut être un des symptômes de plusieurs maladies et doit induire la recherche d’une maladie sous-jacente quand on la détecte chez un chat.

Comment fonctionne le cycle de l’eau chez le chat ?

L’organisme du chat est composé principalement d’eau. Elle est indispensable pour maintenir les organes hydratés et permettre la circulation des minéraux (tels que le sodium, le potassium, le chlore…) et des nutriments (éléments essentiels à la vie des cellules) dans l’organisme. Le chat s’hydrate normalement en buvant de l’eau bien sûr mais aussi via son alimentation quand elle est humide. C’est pour cela qu’on voit moins souvent un chat boire de l’eau quand il mange de la pâté que lorsqu’il mange des croquettes.
L’eau est régulièrement éliminées par les urines. Le chat ne transpire pas beaucoup.

Quelles sont les causes de la déshydratation chez le chat ?

La déshydratation est une quantité insuffisante d’eau dans le corps. Les causes de la déshydratation sont très nombreuses. Tout ce qui va empêcher le chat de boire ainsi que toutes les causes qui vont augmenter la quantité d’eau qu’il perd ou qui limite la rétention et l’absorption de l’eau par l’organisme.

  • Perte de l’eau / Baisse d’absorption :
    • Diarrhées et vomissements
    • Coup de chaleur
    • Diabète, insuffisance rénale…
  • Baisse de la prise de boisson
    • Toute les maladies qui rendent le chat apathique et l’empêche de rejoindre sa gamelle d’eau
    • Chat qui refuse de boire
    • Douleur au niveau de la bouche
    • Chat enfermé dans un lieu sans eau (par exemple voyage de très longue durée)
A lire aussi :  Les vers chez le chat

Comment reconnaître les signes d’une déshydratation chez le chat ?

Il existe différents signes pour évaluer la déshydratation chez le chat :

  1. Le pli de peau : chez un chat correctement hydraté si on tire sur la peau du cou, celle-ci revient en place immédiatement, elle est bien souple parce qu’elle est bien hydratée. Chez le chat déshydraté on dit que le pli de peau persiste, c’est à dire qu’il garde la forme qu’on lui a donné en tirant dessus pendant quelques secondes et la peau redescend lentement. En fonction de la vitesse à laquelle redescend la peau on peut évaluer le degré de déshydratation. Si le chat est très amaigri le test peut être faussé.
  2. Les muqueuses : quand on touche les gencives d’un chat déshydraté on sent qu’elles sont sèches et collantes.
  3. Les yeux semblent plus enfoncés dans les orbites
  4. Abattement, anorexie, nausée
  5. Des symptômes liés à une maladie qui déshydrate : gastro-entérite, polyurie-polydipsie (chat qui boit et urine beaucoup plus que normalement) présente en cas de diabète ou d’insuffisance rénale…

Que faire si vous constatez que votre chat est déshydraté ?

Si la déshydratation est très marquée n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire. Les gastro-entérites très importantes des chatons peuvent les déshydrater extrêmement rapidement. Vous devez consulter en urgence votre vétérinaire si tel est cas. Dans tous les cas (sauf lors de vomissements) vous pouvez essayer de donner à boire à votre chat en attendant de voir le vétérinaire.

A lire aussi :  Les plaies chez le chat

La solution la plus efficace pour réhydrater un animal est la perfusion intra-veineuse. Pour ce faire votre vétérinaire placera un cathéter dans une veine de la patte et fera s’écouler lentement une solution saline par une tubulure. Donc en le réhydratant on redonne également des minéraux, quand cela est nécessaire il peut également ajouter du glucose dans la perfusion. Ce traitement ne peut se faire qu’en hospitalisation. C’est pour cela que si votre chat est trop stressé et n’est pas trop déshydraté votre vétérinaire pourra vous proposer l’alternative à la perfusion intra-veineuse en lui faisant une injection sous la peau de cette même solution saline.

Pour la suite du traitement votre vétérinaire peut vous donner un liquide de réhydratation à donner fréquemment. On les utilise en particulier chez les chatons.

Comme la déshydratation est souvent une conséquence d’une autre maladie, votre vétérinaire fera, en fonction de son examen clinique une prise de sang et une analyse d’urine pour vérifier l’origine et l’ampleur de la déshydratation. Les résultats de cette analyse pourra le mener à en réaliser d’autres.

Comment prévenir la déshydratation chez le chat ?

Si votre chat est sujet à de l’insuffisance rénale chronique vous devez le surveiller régulièrement et vous assurer qu’il ait toujours de l’eau à boire. Il faudra faire particulièrement attention aux jours de chaleur et lui offrir un endroit frais où se réfugier et le mouiller légèrement si nécessaire. Par ailleurs contrairement à ce qu’on pourrait penser un chat insuffisant rénal qui boit beaucoup est probablement très déshydraté et en crise d’insuffisance rénale aiguë. En effet à ce moment là ses reins éliminent trop d’eau et votre chat a soif en permanence mais n’arrive plus à se réhydrater correctement.

A lire aussi :  Les tiques chez les chats

Certains chats ont tendance à ne pas s’hydrater correctement,;normalement un chat doit boire entre 40 et 60 ml d’eau par kilogramme par jour (soit environ 200 ml = 20cl pour un chat d’environ 4kg sur 24 heures). Si votre chat ne boit pas régulièrement vous pouvez le stimuler en lui mettant une fontaine à eau à disposition, en ouvrant souvent un robinet d’eau, en changeant son eau tous les jours, en humidifiant les boîtes que vous lui distribuez ou enfin en lui proposant des légumes telle que la courgette à manger.

Lorsque qu’une portée de chatons vient de naître, n’hésitez pas à avoir, au cas où, du lait maternisé spécialisé et du liquide de réhydratation au cas où ils en auraient besoin.

Partager cet article
Ajouter un commentaire